Gilbert juge les événements inhabituels de la 19e étape: "Des choses qui ne se font pas"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Gilbert juge les événements inhabituels de la 19e étape: "Des choses qui ne se font pas"
Photo: © photonews

Certains favoris de la Vuelta ont eu chaud, vendredi, et la Movistar risque de s'attirer les foudres de ses adversaires.

Il n'y a décidément pas de journée tranquille pour Primoz Roglic sur la Vuelta. Deux jours après avoir été mis en difficulté par Nairo Quintana sur une bordure, c'est une chute qui a causé de sacrés ennuis au leader du général. 

Le peloton a été coupé en deux et les Movistar ont décidé, à ce moment-là, d'accélérer l'allure en tête de peloton. Philippe Gilbert a vécu les événements à distance. "J'étais redescendu à la voiture et puis j'ai vu un tas de coureurs avec plusieurs leaders dans le groupe", explique-t-il à Eurosport

"Et devant, je ne sais pas qui, mais ça a accéléré", ajoute-t-il. Une attitude que le double vainqueur d'étape de cette Vuelta 2019 semble ne pas comprendre. "Je pense qu'il y aura des explications parce qu'attaquer un leader comme ça, ce sont des choses qui ne se font pas..." 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos