Les favoris se loupent, les Belges aussi, Mads Pedersen incroyable champion du monde!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Les favoris se loupent, les Belges à côté de leur sujet, Mads Pedersen incroyable champion du monde!

Les favoris se loupent, les Belges aussi, Mads Pedersen incroyable champion du monde!
Photo: © photonews

Jusque dans la dernière ligne droite, les favoris auront été surpris ce dimance et c'est le jeune Mads Pedersen qui devient l'un des champions du monde les plus surprenants de l'histoire. À 23 ans, le jeune Danois signe avec classe son entrée dans la cour des grands.

Les Belges, eux, n'ont quasiment jamais eu voix au chapitre. La chute de Philippe Gilbert a-t-elle mis tout l'équilibre de l'équipe de Rik Verbrugghe en péril? Peut-être. Une fois sur le circuit en tout cas, les coureurs noir-jaune-rouge ont accumulé les erreurs tactiques et d'appréciation: jamais dans les échappées, les Belges ont roulé à contre temps. 

Parti avec Lawson Craddock, qui n'a pas pu aller au bout de l'effort, c'est le Suisse Stefan Kung qui a mis la première banderille décisive à 60 kilomètres de l'arrivée. Le bon coup, lui, est parti un peu plus tard: avec Mads Pedersen et Gianni Moscon qui ont repris le Suisse et ont lancé leur folle course à l'arc-en-ciel. 
Matthieu van der Poel et quand le Néerlandais a décidé de faire le forcing ni Alaphilippe, ni Van Avermaet, ni Sagan n'ont été capables de prendre sa roue. Matteo Trentin est le seul outisder qui a assumé son rang: il est rentré avec le Néerlandais. 

van der Poel explose

À contretemps, encore, Lampaert, Wellens, Naesen et Teuns ont, tour à tour, tenté de faire l'effort pour ramener le peloton, mais l'entente était trop cordiale devant, la course des Belges étaient terminée, la victoire allait se jouer dans le dernier tour entre les cinq hommes devant. 

Avec l'avantage du nombre pour les Italiens, Trentin et Moscon, et l'avantage des meilleures jambes pour Matthieu van der Poel? C'est ce qu'on était en droit de penser, mais le Néerlandais a littéralement craqué à 10 bornes du but.

Trentin craque, Pedersen exulte

Plus rien ne pouvait dès lors arriver à Matteo Trentin? Nouvelle erreur. Moscon a pourtant favorisé le destin de son compatriote et tout s'est déroulé comme prévu jusque dans la dernière ligne droite pour les Italiens. Mais Trentin a présumé de ses forces, lancé son sprint de loin et l'inattendu Mads Pedersen l'a débordé. Un magnifique vainqueur, au terme d'une course complètement folle! 

Le podium est complété par Matteo Trentin, deuxième et Stefan Kung, troisième. Moscon et Sagan complète le top 5, Greg Van Avermaet, premier Belge, prend la huitième place. 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos