Les premiers mots de Gilbert après son abandon: "Je ne sais toujours pas ce qui s'est passé"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Les premiers mots de Gilbert après son abandon: "Je ne sais toujours pas ce qui s'est passé"
Photo: © photonews

Tous les espoirs de Philippe Gilbert se sont envolés sur chute.

C'est donc une chute, lors du premier des dix passages sur la ligne d'arrivée, qui aura eu raison des ambitions de Philippe Gilbert dans le Yorkshire. Une chute que le Belge n'est pas capable d'expliquer. "Je n'ai touché personne et je n'ai pas non plus roulé dans un trou", explique-t-il à Sporza. 

"Il s'est peut-être passé quelque chose avec mon vélo, car je n'avais plus le contrôle et je suis aussi désolé pour les coureurs que j'ai entraîné dans ma chute", enchaîne Gilbert.

Remco a fait un gros travail. 

 Tombé à plus de 100 kilomètres de la ligne, le Remoucastrien a bien essayé de rentrer. "Remco est resté avec moi, mais j'étais sous le choc de la chute et du froid et j'avais beaucoup de mal. On a pourtant essayé et Remco a fait un gros travail, mais on a seulement su revenir sur des groupes de lâchés", relate encore celui qui avait levé les bras à Valkenburg, en 2012. 

"L'écart ne se réduisait pas avec le peloton et j'ai décidé que c'était mieux d'arrêter les frais. La déception est énorme. J'ai travaillé dur pour préparer ces mondiaux et les jambes étaient bonnes." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos