Pour l'ex-coureur cycliste français, Cyril Saugrain, "les Belges ont couru à contretemps"

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Pour l'ex-coureur cycliste français, Cyril Saugrain, "les Belges ont couru à contretemps"
Photo: © photonews

Même si elle n'endossait qu'un rôle d'outsider, la Belgique rêvait secrètement d'un titre mondial dans la course en ligne. Elle disposait de plusieurs coureurs qui pouvaient l'emporter. Finalement, le premier Belge, Greg Van Avermaet, a terminé en huitième position.

Cyril Saugrain pense que la Belgique aurait pu mieux gérer sa course en ligne des Mondiaux : "Les Belges ont couru un peu à contretemps. La tactique a été perturbée par la chute de Philippe Gilbert. Remco Evenepoel fait l’effort pour le ramener. Et à ce moment-là, devant, Tim Declercq fait le forcing. La communication n’était pas possible sans les oreillettes. Ça a peut-être anéanti le retour de Gilbert."

Au micro de la RTBF, l'ex-coureur français note également un deuxième élément : "C’est quand Oliver Naesen demande un relais à Yves Lampaert. On est à ce moment-là à 10 ou 13 secondes du groupe de tête. Et Lampaert met un relais qui nous paraît un peu mou, un peu creux. C’est d’ailleurs Naesen qui reprend le relais un peu plus loin, mais il est cuit. Du coup, l’écart grandit."

Et le Danois, Mads Pedersen, a parfaitement profité de ces circonstances.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos