Basket-ball

Curry et LeBron James s'amusent, Toronto bat les Sixers malgré Butler

Curry et LeBron James s'amusent, Toronto bat les Sixers malgré Butler

Face au désormais ex-grand rival de Cleveland, les Warrios étaient menés à la mi-temps, avant de prendre le large.

Boostés par leur victoire face aux Nets, les Cavaliers ont tout donné face à Golden State, parvenant à prendre un avantage de sept points au début du troisième quart-temps. Mais les Warrios, portés par Curry (42 points, 7 assists, 9 rebonds) et Durant (25 points, 9 assists, 10 rebonds) ont su inverser la tendance pour s'imposer 105 - 129.

Malgré un bon début de match et un petit avantage qu'ils ont conservé jusqu'à la mi-temps, les Lakers ont failli se faire surprendre par les Spurs cette nuit. Les Texans menaient même de huit points dans le dernier quart-temps, avant finalement d'assurer le succès sur le score de 121-113, avec 42 points de LeBron James, contre 32 et 31 pour DeRozan et Gay.

Le leader à l'Est, Toronto, a remporté le choc face à Philadelphia (3e) sur le score de 113-102. Butler a porté les Sixers avec 38 points, mais les 36 points de Leonard et les 26 de Valanciunas ont bien aidé les Canadiens, qui ont bien géré leur avantage en deuxième mi-temps. 

Le leader à l'Ouest, Denver, a signé une nouvelle victoire mais a dû passer par les prolongations face à Orlando. Avec les 31 points de Murray, les Nuggets l'ont finalement emporté 118-124.

Mené de 20 points dans le dernier quart-temps par Brooklyn, le Thunder s'est finalement imposé 112-114 face à un Paul George phénoménal, avec 47 points, 4 assists et 15 rebonds comme bilan de la soirée.

Les Pelicans ont eux dominé tranquillement Dallas (132-106). Avec 36 points de Beal, les Wizard l'ont emporté 117-131 à Atlanta. Les Timberwolves enchaînent un second succès de rang en battant Charlotte 121-104. Malgré les 31 points de Griffin, Detroit n'a jamais su rivaliser avec les Bucks (115-92). Les Clippers ont eux été freinés par les Grizzlies (96-86).

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions