Cyclisme

Un cadre de la Quick Step sur le départ?

Un cadre de la Quick Step sur le départ?

Patrick Lefevere et le coureur n'ont pas encore trouvé de terrain d'entente salarial.

Après le divorce Greipel-Lotto Soudal, l'autre équipe belge du World Tour va-t-elle, elle aussi, devoir se séparer d'un coureur qui a fait son bonheur durant de nombreuses années? Niki Terpstra pourrait quitter les rangs à la fin de la saison. 

C'est Het Nieuwsblad qui évoque la possibilité ce dimanche. Le coureur néerlandais aurait revu ses exigences salariales à la hausse et le grand patron de l'équipe la plus prolifique de la saison n'a pas les moyens de lui offrir ce qu'il veut. 

Au terme de sa plus belle saison 

UAE Emirates, l'équipe de Dan Martin, et Dimension Data où court notamment Serge Pauwels, seraient prêtes à faire les efforts financiers pour accueillir le Néerlandais. Ca pourrait être l'un des transferts de l'année.

Niki Terpstra avait rejoint le giron Quick Step en 2011, et il a offert quelques belles victoires à l'équipe belge. Avec bien sûr Paris-Roubaix 2014 et le Tour des Flandres en point d'orgue d'un palmarès bien fourni. Un palmarès qu'il a dû faire fructifier en courant longtemps dans l'ombre d'un certain Tom Boonen. 2018 reste en tout cas, à ce jour, la meilleure année du Néerlandais dans le peloton.

En début de saison, Terpstra a dominé de la tête et des épaules les classiques flandriennes avec des victoires sur le Samyn, le Ronde et le Grand Prix de l'E3, en plus d'un podium sur Paris-Roubaix. Avec de telles références, s'il devait se chercher une nouvelle équipe, il n'aura pas trop de difficultés à la trouver.

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions