Football

Charleroi pour lancer Henen : "Roberto Martinez a joué un rôle important"

Charleroi pour lancer Henen : "Roberto Martinez a joué un rôle important"

Le jeune avant formé au Standard et à Anderlecht attendait depuis un moment un nouveau club pour y effectuer ses débuts pros. Après un été agité, il a finalement posé ses valises dans le Pays Noir.

“J’ai beaucoup voyagé cet été”, explique David Henen lors d'un point-presse, comme le relaye La DH. “J’ai vu beaucoup de dirigeants, des coaches et des clubs. C’était un petit peu stressant car je devais prendre une décision. Je voulais absolument choisir un club où il m’était possible de décrocher du temps de jeu et où l’ambiance était bonne. J’ai eu de nombreux moments de réflexion par rapport à mon avenir."

"Avec ma famille, on a énormément parlé de mon choix. En fait, comme j’étais libre en juin, je pouvais déjà signer des contrats en janvier. Je me suis dit que la meilleure solution n’était pas spécialement de choisir des grands clubs. Je suis passé à Monaco, je n’ai pas joué, j’ai été à Everton, je n’ai pas joué malgré mes qualités.”

Je voulais signer dans un club stablePartage cette citation:

S'il fut particulièrement proche de l'Antwerp, c'est finalement à Charleroi qu'il s'est lié. Un choix qu'il a fait avec l'aide du sélectionneur national. “Roberto Martinez, qui m’avait recruté à Monaco pour rejoindre Everton, m’a dit que je pourrais faire de belles choses à Charleroi. Il a joué un rôle important dans mon choix. Donc quand la proposition de Mehdi Bayat est tombée, j’ai foncé.

"Je voulais aussi signer dans un club stable. Et quand on regarde ce que Charleroi a réalisé ces cinq dernières saisons, on se rend compte que le Sporting est un club de cette trempe. On retrouve ici le même coach depuis des années et Mehdi Bayat a un superbe projet en tête.”

Il se rapproche aussi de sa famille, ce qui est toujours important pour un joueur de 22 ans qui a déjà beaucoup voyagé. “Quand j’étais à Everton, j’aimais avoir ma famille autour de moi. Donc elle devait énormément voyager pour me voir. Ce qui n’était pas toujours facile. Maintenant je suis à 40-50 minutes de Liège où mes proches habitent, ce sera plus facile. Je suis super heureux.”

Lisez toute l'actualit� foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions