Football

L'énorme coup de force du Club de Bruges à Monaco

L'énorme coup de force du Club de Bruges à Monaco

Le Club de Bruges, en déplacement sur la pelouse du Monaco de Thierry Henry, de Nacer Chadli et de Youri Tielemans, tient enfin sa première victoire en Ligue des Champions cette saison. Et quelle victoire! Les Brugeois ont marché sur un AS Monaco où la crise semble de plus en plus profonde (0-4).

Et la partie ne pouvait pourtant pas débuter plus mal pour les Brugeois, forcés à un premier changement après moins de trois minutes. Touché à la cuisse, Krépin Diatta a laissé sa place à Dion Cools. Pris à froid, les Brugeois ont même évité de peu la catastrophe, avec une tête de Falcao juste à côté, puis une tentative de Diop, parfaitement négociée par Horvath. 

Bruges a assommé Monaco en moins d'un quart d'heure

Mais tout peut aller très vite en football et les Brugeois l'ont encore démontré ce soir. Dominés pendant dix minutes, les Blauw en Zwart ont ensuite inscrit deux buts en moins de cinq minutes. Jour de gloire pour Hans Vanaken qui n'avait jamais marqué en Ligue des Champions et qui a inscrit son doublé au Stade Louis-II ce soir. 

En réceptionnant un excellent centre Mats Rits d'abord. En provoquant et transformant un penalty, ensuite. Et ce n'était pas fini. Car si Horvath a encore dû intervenir devant Tielemans, c'est bien Bruges qui a continué d'alimenter le marquoir avec une magnifique frappe enroulée. Après 25 minutes de jeu, le Club menait déjà 0-3 au Stade Louis-II. 

Et ce troisième but a littéralement coupé les jambes des Monégasques. Dans une position délicate depuis de nombreuses semaines, les hommes de Thierry Henry ont bien essayé de réagir avant le repos, mais ils se sont cassé les dents sur l'organisation de Blauw en Zwart en pleine confiance. 

En seconde période, l'ASM de Thierry Henry a bien tenté des choses, mais n'a jamais vraiment pu mettre le Club de Bruges en difficulté. Et le quatrième but est même tombé en toute fin de rencontre. Ruud Vormer, isolé par une déviation de la tête de Rezaei, est allé crucifier Benaglio pour clôturer, de la plus belle des manières, la soirée parfaite du Club de Bruges. 

Mieux encore que la troisième place? 

Les Brugeois ont évacué, en une soirée, la frustration née des trois premières rencontres de cette phase de poules au cours desquelles les Blauw en Zwart on péché à la conclusion. Ce soir, ils ont concrétisé toutes leurs occasions franches et ça fait la différence. Bruges attendait un succès en Ligue des Champions depuis 2005 et une victoire contre le Rapid de Vienne. 

Un succès qui compte double pour le Club de Bruges qui fait, ce soir, un grand pas vers la troisième place. Mais Leko et ses hommes peuvent même encore rêver de la deuxième place. En attendant le duel entre l'Atletico et le Borussia Dortmund, Bruges se rapproche à deux points des Colchoneros.  

Lisez toute l'actualit� foot sur Walfoot.be

Commentaires 6 réaction

Actualités liées