Football

Un agent belge défend son métier: "Mogi n'est pas un agent"

Un agent belge défend son métier: "Mogi n'est pas un agent"

Didier Frenay accepterait que la Pro League instaure un cadre pour les agents "mais pas sans nous consulter" défend-il. Selon lui, le rôle d'agent a été sali et certains clubs donnent trop de pouvoir aux agents.

Pour Didier Frenay, Mogi Bayat n'est pas un confrère. "En fait, il ne travaille pas pour les joueurs mais pour les clubs" explique-t-il dans Het Laatste Nieuws. "Un vrai agent est un représentant pour les footballeurs. Je sais de bonnes sources que Mogi Bayat répondait parfois au téléphone de Van Holsbeeck à Anderlecht" ajoute-t-il. 

"Vous imaginez ? Si je suis le manager général d'Anderlecht, personne ne répond à mon téléphone et encore moins un agent. Voilà le problème: les clubs donnent trop de pouvoir aux agents, parce qu'ils espèrent qu'ils vont les rendre plus riches. Mais personne n'a obligé les clubs à faire cela !"

Il y a un autre problème selon Didier Frenay. "On trouve de moins en moins de spécialistes de foot dans la direction de nos clubs. A la table des négociations, je me retrouve souvent avec des gens dont je me dis: 'Ils ne savent pas de quoi ils parlent.' Alors évidemment qu'ils laissent ce travail à des agents qui s'y connaissent mieux en football et qui vont chercher des joueurs à leur place."

Lisez toute l'actualit� foot sur Walfoot.be

Commentaires 3 réaction

Actualités liées