Football

Eddy Snelders analyse Anderlecht et redoute de les voir... en PO2

Eddy Snelders analyse Anderlecht et redoute de les voir... en PO2

L'inquiétude plane du côté d'Anderlecht, et de plus en plus de personnes - même au sein du club - commencent à redouter le scénario catastrophe : les PO2.

Einstein avait déclaré que tout est relatif. Cela vaut également lorsqu'on se demande si Anderlecht a bien joué dimanche.

Côté analystes, la situation du Sporting inquiète également. C'est notamment le cas d'Eddy Snelders, ancien joueur passé par le Standard et l'Antwerp, qui se demande si les Mauves verront les PO1 à ce rythme là : "Vous avez vu le match, n'est-ce pas ?" - soupire Snelders - "Eh bien, ce n’était pas bon. Anderlecht est devenu une équipe moyenne de milieu de tableau, et une chose est sûre : cette équipe ne sera pas championne, et devra se battre contre Saint-Trond, Charleroi, Gand et le Standard s'ils espèrent accrocher les PO1."

Manque de puissance devant les buts ? Il faudrait d'abord que le ballon arrive dans le grand rectangle ...Partage cette citation:

Un scénario pas si loin que cela dans le futur, et qui devient de plus en plus probable, vu que le Sporting n'est plus aussi loin de la septième place au classement : "Les nouveaux dirigeants ont fait pas mal de déclarations pleines d'ambition, mais attention à ne pas devenir la première équipe de l'histoire du club à jouer les PO2. Il n'y a pas de rythme, pas de profondeur, ils travaillent dur mais c'est typique pour une équipe limitée." d'après Snelders.

"Dimanche, Genk a réussi à faire face à tous ces défis, face à une formation qui ne parvenait pas à s'infiltrer, qui manquait de précision ... Le coach Mauve comptait sur un éclair de Bakkali. Oui, mais dans ce cas, il doit déjà recevoir un bon ballon."

"Saelemaekers et Amuzu devraient démarrer leurs actions de plus loin, ils sont trop courts pour pouvoir les exécuter. Cependant, je pense qu'ils ont les qualités pour le faire, mais si vous jouez avec un seul flanc, les joueurs ne pourront jouer haut que si l'équipe joue bien."

"Dans le cas contraire, ils devront défendre davantage et se retrouveront sur la même ligne que les trois défenseurs centraux."

Au final, on en revient toujours au même mot : qualité : "Quelles sont les solutions ? Faire jouer Kums numéro 10 ? Quelles autres alternatives pour le coach ? Makarenko est un peu court, Gerkens n'est pas un titulaire en puissance, Musona n'est pas assez bon, Trebel est plutôt un récupérateur, Kums est un peu décevant ..."

"Si les jeunes formés au club jouent au même niveau que les joueurs qui ont été achetés, alors il y a un problème dans la politique du club. Janvier arrive, il risque d'y avoir du mouvement mais il faudra transférer judicieusement. C'est là toute la difficulté."

Lisez toute l'actualit� foot sur Walfoot.be

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions