Football

Le VAR en galère: zéro sur quatre pour la 17e journée de Pro League

Le VAR en galère: zéro sur quatre pour la 17e journée de Pro League

Plusieurs actions ont attiré l'attention de Johan Verbist ce week-end. Le patron des arbitres n'est pas tendre avec le VAR qui n'a pas bien fait son travail ce week-end.

La première phase analysée par Verbist s'est déroulée lors de Lokeren-Gand. "Lors de la mise en place de l'attaque, une faute est commise sur Miric. Il est retenu (bloqué) et ne peut ainsi pas entrer en duel pour la balle. L'arbitre laisse le jeu se dérouler et Bronn marque le but égalisateur. Il y a une intervention correcte du VAR mais après avoir visionné les images, l'arbitre décide d'accorder quand même le but" explique-t-il sur le site de l'Union belge. 

Verbist a ensuite pointé la mauvaise décision de l'arbitre lors du même match entre Lokeren et Gand. "Intervention correcte du VAR après que Diaby ait touché la balle du bras et que celle-ci est remise en jeu sur un coup de coin. L'arbitre n'a pas vu que la balle avait touché le bras du joueur et est appelé à consulter l'écran. Il décide toutefois de se tenir à sa première décision et accorde un coup de coin."

On en vient ensuite à la phase la plus 'polémique' du week-end: le mauvais geste de Sinan Bolat sur Alexis De Sart. Le portier de l'Antwerp aurait clairement dû recevoir la rouge selon Verbist. "Le VAR aurait dû intervenir ici étant donné que Bolat aurait dû à coup sûr recevoir une carte rouge (comportement violent)."

Autre phase durant le match entre Saint-Trond et l'Antwerp, sur une contre-attaque rapide, Bezus est clairement stoppé fautivement mais l'arbitre ne le voit pas et le VAR aurait dû intervenir. "L'arbitre a laissé le jeu se dérouler et le VAR aurait dû inciter l'arbitre à consulter le moniteur afin qu'il revisionne cette phase."

Lisez toute l'actualit� foot sur Walfoot.be

Commentaires 2 réaction

Actualités liées