Tennis

"Tout est à reconstruire"

"Tout est à reconstruire"

Spectatrice attentive du quart de finale de Fed Cup entre la France et la Belgique, Justin Henin était déçue par la manière avec laquelle les Belges ont été vues par le grand public...

"Je trouve ça un peu dingue, de dire que la Belgique était favorite", a dit Henin à la RTBF. "Oui, on sortait de l'Open l'Australie, où on avait vu Elise Mertens en demi-finale, et elle avait gagné à Hobart auparavant. Oui, Kristina Mladenovic, à ce moment-là, ne gagnait plus un match."

"Oui, l'équipe de France avait enregistré des forfaits. Mais la réalité, c'est que Mladenovic s'était un peu relancée. Et Mertens était en confiance après sa demi-finale en Australie, mais tout reste à faire avec elle, tout est encore à construire, même si elle évolue bien. Et cela ne faisait pas d'elle la grandissime favorite de son match contre Mladenovic."

"Je pense que c'était de la folie, de dire que la Belgique était favorite. Cette équipe belge était arrivée avec beaucoup d'humilité, comme l'équipe de France d'ailleurs. Les Françaises ont eu chaud, mais elle se sont accrochées et sont restées sereines. Mladenovic n'a pas montré un signe de panique durant du week-end. Et c'était assez positif pour toute l'équipe."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions