Tennis

Joachim Gérard : "C'est une grosse anomalie"

Joachim Gérard : "C'est une grosse anomalie"

Joachim Gérard vient de remporter le troisième Master de tennis en chaise roulante de sa carrière. Un tournoi qui lui convient extrêmement bien. Toutefois, il aimerait maintenant passer une autre étape.

Joachim Gérard n'a toujours pas remporté le moindre Grand Chelem.  Interviewé par la RTBF, il cherche une explication : "Oui, je crois que c'est une grosse anomalie.  Maintenant, un Masters et un Grand Chelem, c'est très différent.  Au Masters, on a droit à l'erreur, puisqu'on commence par des matches de poules.  Et j'ai profité de ce droit à l'erreur, cette semaine.  Même si ce n'était pas vraiment une erreur, puisque j'avais bien joué, malgré la défaite.  Mais cela nous permet d'être plus relax sur certains matches, et d'être libéré en demi-finale et en finale.

En Grand Chelem, toute défaite est éliminatoire  Partage cette citation:

En Grand Chelem, on sait que toute défaite est éliminatoire.  C'est un tournoi très compliqué à entamer.  On n'a pas le moindre droit à l'erreur.  Et on est tout de suite sur la retenue, alors qu'on devrait se libérer, pour pouvoir jouer son 'full potentiel'."

Passivité

Et visiblement, il a du mal à aborder toutes les compétitions à élimination directe : "On a encore vu mes difficultés à l'US Open, où j'ai mené dans les deux sets, avant de me faire avoir.  J'ai commencé à être de nouveau passif.  Je pense que ce n'est pas uniquement dans les Grands Chelems, c'est en général.

Il faut juste que j'arrive à me libérer  Partage cette citation:

Mais j'ai réussi, maintenant, à mettre tous les tournois sur un même pied.  Il faut juste que j'arrive à me libérer, et peu importe le tournoi.  J'aimerais bien gagner mon premier Grand Chelem, c'est certain.  Et pour cela, il faudra que j'arrive à me libérer plus souvent."

Commentaires 0 réaction

Actualités liées

Il n'a pas encore de réactions