Nina Derwael dans l'histoire du sport belge: "Je ne m'en rends pas encore compte"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Nina Derwael dans l'histoire du sport belge: "Je ne m'en rends pas encore compte"
Photo: © photonews

La jeune gymnaste belge s'est assurée une place de choix dans l'histoire du sport belge, mais elle n'en est pas encore tout à fait consciente.

Championne du monde! Après deux titres européens et une première médaille mondiale, le bronze à Montreal l'an dernier, Nina Derwael est entrée dans une autre catégorie, vendredi, en allant chercher le titre mondial au barres asymétriques, son agrès de prédilection. 

Historique, puisque jamais la gymnastique belge n'avait connu de titre mondial. "Je ne me rends pas encore compte que j'ai écrit l'histoire. Je suis sur mon petit nuage, c'est comme si je pouvais me réveiller à tout moment", analyse la jeune Belge, incrédule. 

Et maintenant: "Bien terminer"

Pour aller chercher ce titre, la pression était pourtant à son maximum: Nina Derwael avait un statut de favorite à assumer, elle l'a fait avec brio. "J'étais pourtant très stressée depuis que je suis réveillée. Je suis heureuse d'avoir pu garder mon calme grâce à mes équipières. J'ai essayé de faire confiance à mon entraînement. Je me suis entraînée dur pour cela, je ne pouvais rien faire de plus."

Et l'histoire n'est peut-être pas encore terminée pour Nina Derwael qui a encore une finale à disputer cet après-midi, à la poutre. "J'espère réaliser un bon exercice et bien terminer", conclut la toute nouvelle championne du monde. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos