Joachim Bottieau : "C'était clairement mieux pour moi de continuer avec nos amis flamands"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Joachim Bottieau : "C'était clairement mieux pour moi de continuer avec nos amis flamands"

Dimanche dernier, Joachim Bottieau est devenu champion de Belgique séniors pour la cinquième fois de sa carrière dans sa nouvelle catégorie des -90 kilos à la Sporthal Arena d'Anvers.

Après son élimination prématurée aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, l’Hornutois avait disparu de la circulation et était parti se ressourcer seul au Japon, en Corée et en Géorgie, afin d'y retrouver l’envie.

Les J.O. de Tokyo 2020, étant dans sa ligne de mire, l'homme de 29 ans a pris deux décisions importantes : changer de catégorie en optant pour -90 kilos et changer de fédération en défendant les intérêts de la Vlaamse Judofederatie. Joachim Bottieau, lors d'un entretien avec la RTBF, s'est confié à propos de ses choix.

Dimanche dernier, Joachim Bottieau a refait surface en devenant champion de Belgique. "Ça va faire presque un an que je suis monté de catégorie. Je commence enfin à faire mon poids et à bien peser mes 90 kilos ! Et puis, au niveau de mon judo, je commence à me sentir de plus en plus à l’aise face à mes nouveaux adversaires", explique celui qui a décidé de revenir à la compétition. "Oui, je suis de retour ! Mais je n’ai pas perdu mon temps ces derniers mois. J’ai continué à me préparer, à combler le trou qui me séparait des 90 kilos. Sur le plan international, je vais bientôt reprendre oui ! "

Le Judoka de 29 ans avait décidé d'aller faire le vide à l'étranger. " J’ai eu des hauts et des bas… En 2017, quand je suis parti au Japon, c’était plus par rapport à la déception des Jeux de Rio que je voulais digérer pour passer à autre chose. Ça m’a permis d’aller chercher de la nouvelle énergie. Malheureusement, je pensais qu’à mon retour j’aurais pu passer au-dessus des soucis d’ambiance avec le staff de la fédération mais ça n’a pas été le cas. Et petit à petit, je suis retombé dedans ! J’ai été obligé de prendre un nouveau break pour effectuer ce changement et rejoindre la V.J.F. Ça fait beaucoup de turpitudes ces dernières années mais ce sont, je pense, des passages souvent obligés dans une carrière. Désormais je me sens bien et je suis prêt à redémarrer. Mais je pense que pour ma carrière, c’était clairement mieux pour moi de continuer avec nos amis flamands', a conclu Bottieau

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos