Pour Jonas Gerckens, il y a eu "un switch" en Belgique

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Pour Jonas Gerckens, il y a eu "un switch" en Belgique
Photo: © photonews

Pour sa première participation à la Route du Rhum en 2018, Jonas Gerckens est devenu le meilleur navigateur belge de l'histoire de la course. Il a terminé en 14e position de la catégorie Class 40. Mais pour lui, il n'y a pas que sa performance à mettre en évidence.

Le titre de Champion du Monde de hockey sur gazon, la demi-finale de la Coupe du Monde de football, la médaille d'or de Nina Derwael à la Coupe du Monde de gymnastique artistique... 

Pour Jonas Gerckens, toutes ces réussites ne sont pas dues au hasard : "La Belgique est un petit pays qui regorge de talent et qui peut être performant. J’ai l’impression qu’il y a eu un switch au niveau des mentalités. On reste Belge, avec notre auto-dérision, notre humilité - qui fait notre force -, notre simplicité et notre goût pour la fête, mais la chose qu’on a apprise, c’est qu’on pouvait être performant tout en gardant ces valeurs-là."

Avenir

Interviewé par la RTBF, il croit fermement que l'avenir se déclinera en noir-jaune-rouge : "Je pense que ça ne fait que commencer. En sport, mais aussi dans d’autres domaines comme la culture ou la musique. On a tellement de talents qu’on va rayonner. J’espère que ça va porter la Belgique vers les sommets."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos