JO Paris 2024 : Le monde du squash est en colère

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
JO Paris 2024 : Le monde du squash est en colère
Photo: © photonews

Le président de la fédération internationale de squash (World Squash) attend encore que le comité Paris 2024 s'explique sur la non-sélection de sa discipline parmi les 4 sports additionnels. C'est la quatrième candidature infructueuse de la discipline pour les Jeux Olympiques

Jacques Fontaine, le président de la fédération internationale de squash (World Squash) a indiqué lors d'une interview accordée à l'AFP, qu'il attendait encore une explication du comité des Jeux Olympiques Paris 2024. En février dernier, il avait été annoncé que le skateboard, le surf, l'escalade et la breakdance avaient été retenus parmi les dix-neuf fédérations sollicitées pour être sports additionnels des Jeux parisiens.

Le président de World Squash a énuméré les atouts du squash. "On apportait un sport de raquette différent des autres, une qualité, une expérience et une conformité avec les exigences de l'Agenda 2020 du CIO, qui nous semblait être une condition nécessaire et suffisante pour être sélectionné. Nous présentions aussi une carte de Paris où on avait fait figurer un court vitré amovible que l'on aurait pu déplacer  Place de la Concorde (ndlr, lieu pressenti pour les sports additionnels sauf le surf) ou devant le Sacré Coeur, ou ailleurs, on soutenait donc les lieux iconiques", a indiqué Jacques Fontaine.

Le dirigeant a ensuite parlé de Los Angeles 2028. "L'Amérique du Nord est le pays où le squash a une croissance à deux chiffres tous les ans et qui attire les meilleurs joueurs dans ses universités. On a demandé à la fédération américaine d'entrer en contact avec Los Angeles et de gérer localement. World Squash interviendra plus tard s'il le faut", a conclu Jacques Fontaine.

Plus d'infos

Plus d'infos