Une finale incroyable et une nouvelle reine pour la WTA!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Open d'Australie: le titre et la place de numéro 1 pour Naomi Osaka qui a dominé Kvitova

Une finale incroyable et une nouvelle reine pour la WTA!
Photo: © photonews

Un niveau de jeu à la hauteur, des retournements de situation, du suspense, trois manches abouties et plus de 2h30 de combat: on a peut-être déjà assisté à l'un des matchs de l'année sur le circuit WTA à Melbourne, ce samedi.

L'histoire est en marche et c'est Naomi Osaka qui l'écrit. Sensation de la saison dernière, la Japonaise confirme dès le début de saison, avec un second titre en Grand Chelem. La finale du jour, entre une Petra Kvitova retrouvée et une Naomi Osaka en pleine bourre, avec la place de numéro 1 mondiale comme deuxième enjeu majeur, avait tout pour plaire. On n'aura pas franchement été déçu. 

Il n'aura, en fait, manqué qu'un tie-break dans le troisième set pour ajouter encore à la dramaturgie de cette finale de Grand Chelem pas comme les autres, mais le niveau de jeu était au rendez-vous dès les premiers coups de raquette. C'est d'ailleurs surtout dans le premier set que le sacre australien s'est joué ce matin. Terriblement performantes service, les deux joueuses n'ont pas pu échapper à un jeu décisif de tous les dangers. 

Le tie-break qui a fait tourner le match

Un tie-break à ne pas perdre et c'est Petra Kvitova qui l'a laissé filer. Quelques fautes directes et un service moins performant pour la Tchèque, Naomi Osaka s'est engouffrée dans la brêche pour aller enlever la première manche. 

A partir de là, c'était quasi mission impossible pour Kvitova, et on croyait que la rencontre avait définitivement tourné quand Kvitova a galvaudé des balles de 3-0 dès l'entame de la seconde manche. Osaka était partie pour une victoire en deux sets, a eu trois balles de match à 5-3, 0-40... avant de craquer complètement et de voir le set lui échapper. 

En larmes et touchée mentalement, Naomi Osaka a pourtant trouvé les ressources pour se relever et repartir au combat. Avec son jeu vers l'avant et ses nombreux coups gagnants, la Japonaise a mis la pression sur Kvitova qui s'est accrochée jusqu'au bout, mais n'a pas pu que retarder l'échéance! 

Kvitova jusqu'au bout

Naomi Osaka s'impose en trois sets (7-6, 5-7, 6-4) et s'offre le deuxième titre du Grand Chelem de sa carrière, le deuxième consécutif après l'US Open 2018. C'est la fin d'une série sur le circuit WTA puisque les huits précédents tournois du Grand Chelem avaient été remportés... par huit joueuses différentes. Osaka, qui sera numéro 1 mondiale lundi, est donc doublement la nouvelle reine du circuit. Et au vu du niveau de jeu et de la force mentale affichée à Melbourne, elle pourrait rester au sommet pendant un petit temps. 

Mais on n'oubliera pas la formidable tournée australienne de Petra Kvitova, qui a aligné 11 succès (avec un titre à Sydney en prime) avant de butter sur la Japonaise en finale à Melbourne. Un début de saison qui promet: on devrait revoir la Tchèque cette saison. Une année 2019 de feu sur le circuit féminin en vue? 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos