Bashir Abdi place la barre encore plus haut

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Bashir Abdi place la barre encore plus haut
Photo: © photonews

Bashir Abdi avait deux objectifs au moment de prendre le départ du marathon de Londres : se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et battre le record de Belgique détenu depuis 1995 par Vincent Rousseau (NDLR. deux heures, sept minutes et 20 secondes). Missions accomplies.

Avec son chrono de deux heures, sept minutes et trois secondes, Bashir Abdi est le nouveau recordman de Belgique en marathon. "Dans des conditions idéales, 2h05 doit être possible. Dans le contexte actuel, 2h07 ce n'est pas grand-chose" a-t-il déclaré en conférence de presse dans des propos recueillis par l'agence Belga.

Il estime même que sa course n'était pas parfaite au marathon de Londres : "Dimanche, après 40 km, j'étais vidé. Dans les deux derniers kilomètres, j'ai vraiment perdu beaucoup de temps. Il y a encore beaucoup de place pour une amélioration."

Exemple

Et il se sert d'un autre athlète belge comme exemple : "J'ai regardé le marathon de Koen Naert à Rotterdam du début à la fin, et tu vois comment il était relax et expérimenté. Il n'a commis aucune faute aux postes pour boire, tandis que sur ce plan, j'ai encore beaucoup de travail à accomplir. Ainsi, dimanche, j'ai laissé tomber mon verre au dernier ravitaillement."

Bashir Abdi doit encore réfléchir sur la suite de son programme.  Mais il est déjà certain d'une chose : il ne participera pas au marathon des Mondiaux de Doha.  Par contre, il pourrait s'aligner sur le 10.000 mètres.

Plus d'infos

Plus d'infos