Polémique sur le Rallye du Mexique : drapeau rouge pour Ogier, Neuville et Meeke évoquent un coup tactique !
Redaction
| 0 réaction
Polémique sur le Rallye du Mexique : drapeau rouge pour Ogier, Neuville et Meeke évoquent un coup tactique !

Le leader du Rallye du Mexique après 12 spéciales a-t-il profité d'une sortie de route d'un équipier et du drapeau rouge? Thierry Neuville, quatrième, et Kris Meeke, cinquième, le pensent.

En fin de 10e spéciale, Esapekka Lappi (Citroën) est parti à la faute et sa vooture a gêné les concurrents suivants. Après avoir laissé passer quelques pilotes, l'organisation décide de brandir un drapeau rouge quelques minutes plus tard. Cela a concerné Sébastien Ogier, qui venait de subir une crevaison.

"La tactique de Citroën a été claire, mais assez sombre. Ils ont abusé du système de sécurité qui signale qu'un pilote se trouve en danger. Ils ont fait cela afin de sauver la position d'Ogier. Ce n'est pas correct d'agir de la sorte avec un objectif sportif, ils devraient être pénalisés selon moi", s'est plaint le Britannique Kris Meeke auprès de la RTBF.

Le Belge Thierry Neuville est du même avis. "C'était une toute bonne stratégie de la part de Citroën. Quand ils ont vu qu'Ogier avait crevé, ils ont profité de la sortie de Lappi. Le temps qui lui a été attribué était correct je crois. Ca ne fait pas partie du jeu, c'est Citroën qui a mis la pression sur l'organisation, c'est clair. On les connait bien, j'ai été dans l'équipe par le passé, ils ne laissent jamais rien passer à côté", a-t-il réagi pour la RTBF.

"Finalement, le temps forfaitaire que j'ai eu n'est pas bon du tout", a lui réagi Ogier. "J'aurais peut-être perdu légèrement moins avec la crevaison. Je ne pense pas avoir été avantagé donc. Un choix tactique ? Je n'ai pas grand-chose à commenter. Si certains pensent qu'une équipe est capable de demander à son pilote de sortir..."

Pierre Budar, directeur de Citroën Racing, s'étonne. "Je n'ai pas à commenter les commentaires de Meeke ou de Neuville sur le sujet. Une tactique pour neutraliser la spéciale ? Comment voulez-vous qu'on fasse ça ? Regardez les données, tout le monde peut en disposer, vous verrez que Lappi n'a pas enclenché le système en question, il n'a pas appuyé sur le bouton rouge. Le drapeau rouge est une décision de la direction de course. Il n'y a pas de tactique de Citroën car c'est une décision qui ne nous appartient pas."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos