Il n'y a pas que la Belgique qui joue sa peau dans le groupe mondial de la Fed Cup

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Il n'y a pas que la Belgique qui joue sa peau dans le groupe mondial de la Fed Cup
Photo: © photonews

La Belgique et l'Espagne se disputent le droit de se maintenir dans le groupe mondial de la Fed Cup. Mais ce ne sont pas les seules nations à vouloir la même chose. Les premières joutes ont eu lieu vendredi et samedi.

République Tchèque - Canada

Les Tchèques ont pris une bonne option pour leur maintien dans le groupe mondial de la Fed Cup.  Elles mènent 2-0 face au Canada.  Karolina Muchova (WTA 106) a offert le premier point grâce à sa victoire contre Rebecca Marino (WTA 184).  Score final : 6-3, 6-0.

Puis, Markéta Vondrousova (WTA 47) a doublé la mise face à Leylah Fernandez (WTA 376).  Elle a également gagné en deux sets : 6-4, 6-1.

Grande-Bretagne - Kazachstan

La Grande-Bretagne et le Kazachstan n'ont pas su prendre d'avantage lors de la journée du samedi.  Chacune des deux équipes a empoché un point.  Johanna Konta (WTA 46) a mis les Britanniques aux commandes en venant à bout de Zarina Diyas (WTA 107).  Il lui a tout de même fallu trois sets pour l'emporter : 4-6, 6-3, 6-2.

La Kazakh Yalia Putintseva (WTA 38) a remis les compteurs à égalité face à Katie Boulter (WTA 86).  Ici aussi, cela s'est joué en trois sets : 3-6, 6-2, 7-6 (8/6).

USA - Suisse

Match nul également entre les Etats-Unis et la Suisse pour l'instant.  L'Américaine Madison Keys (WTA 14) s'est d'abord fait surprendre par Viktorija Golubic (WTA 80).  Elle s'est inclinée lourdement : 2-6, 3-6.

Heureusement pour elle, sa compatriote Sloane Stephens (WTA 8) a vaincu Timea Bacsinszky (WTA 111) en deux sets : 6-4, 6-3.

Lettonie - Allemagne

L'Allemagne est déjà assurée de se maintenir dans le groupe mondial de la Fed Cup.  Nos voisines ont battu les Lettones 3-1.  C'est la seule confrontation qui a été programmée sur les journées de vendredi et de samedi.

Andrea Petkovic (WTA 77) a d'abord battu Jelena Ostapenko (WTA 29) en deux sets : 5-7, 4-6.  Puis, Julia Goerges (WTA 17) a accru l'écart face à Diana Marcinkevica (WTA 252).  Mais elle a connu plus de difficultés : 4-6, 6-4, 1-6.  Enfin, Mona Barthel (WTA 90) a délivré le point décisif à l'Allemagne.  Elle a gagné contre Jelena Ostapenko en deux sets : 4-6, 3-6.

Le double s'est joué pour du beurre et est revenu à la paire lettone composée d'Ostapenko et de Vismane face à Groenefeld et Petkovic.  Score final : 6-1, 6-3.  Le duel entre Marcinkevica et Petkovic a été annulé.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles par mail.

Plus d'infos

Plus d'infos